En quoi consiste la mise hors d’air d’une habitation ?

Publié le : 20 avril 20224 mins de lecture

Une des phases importantes de la vie est l’acquisition de biens immobiliers. Vous pouvez ainsi tout de suite acheter une maison. Mais vous pouvez également la construire vous-même. Quelque soit votre choix, vous devez impérativement déterminer pour une partie majeure l’isolation de votre demeure. A travers cet article, découvrez la mise en œuvre d’un hors d’air d’une habitation. Vous y découvrirez aussi les étapes à suivre pendant et après ce dernier.

Avoir une maison sécurisée et dans les normes

En vous offrant une maison, il est impératif de bien la sécuriser et de bien suivre les normes de construction. Parmi les différentes étapes de la construction ou de la réparation d’un bâtiment, la mise hors d’air fait en est prioritaire. En effet, elle assure la longévité de votre habitation et la santé de votre famille. La mise hors d’air, se définie ainsi comme une étape de la construction qui rend étanche à l’air. On parle de détermination de l’isolation du bâtiment. Certes, elle permet de connaître le niveau maximal de la consommation énergétique de votre maison comme le chauffage ou la ventilation. L’objectif de cette phase consiste donc à respecter les règlementations en vigueurs sur l’efficacité de la ventilation, les ponts thermiques, la perméabilité de l’air, la performance et les diminutions des menuiseries.

Les procédures de mise en œuvre

Pour garantir l’étanchéité de l’air de votre maison, il faut poser les menuiseries sur toutes les portes et fenêtres, l’isolation périphérique, le sol, le cloisonnement ainsi que le plafond. Avant toutes choses, il faut assurer la normalisation de la fondation, des murs, de la charpente et de la couverture. Effectivement, ces premières étapes faites conditionnent la mise en œuvre de la mise hors d’air. Les principales procédures d’une mise hors d’air sont alors la pose des menuiseries des ouvertures de la maison. Il s’agit donc d’assurer l’équilibre de la chaleur entre l’intérieur et l’extérieur. Mais aussi, elle est faite pour faciliter la condensation et garantir ainsi la respiration des parois. Toutefois, il est aussi important de limiter les ponts thermiques invisibles. Malgré que le budget de mise hors d’air soit assez important, la négligée serait encore plus onéreux.

Les étapes post-hors d’air

Quand les gros œuvres sont finis, vous poursuivez à la mise hors d’air du bâtiment. L’apposition des menuiseries d’ouvertures permet de le sécuriser des intempéries. C’est juste après cela que la construction peut continuer. Pour vous aidez au mieux, voici les différentes étapes post- hors d’air. Tout d’abord, vous deviez passer à l’isolation thermique et phonique de votre demeure. Puis, vous poursuivez avec les systèmes de chauffage, la plomberie et l’électricité. Pour les dernières finitions, il faudra faire les revêtements de sols, les revêtements intérieur et extérieur, l’équipement, la peinture, les décorations, etc. La construction de bâtiment est un grand investissement. Pour pouvoir diminuer vos dépenses, vous pouvez prendre en main ces travaux de finition.

Plan du site